Nouvelle-Calédonie

Written by Guillaume

Certes un trip en Nouvelle-Calédonie représente environ 24h de trajet mais une fois sur place, on sait qu’on a pas fait le voyage pour rien !!! L’île est grande et regorge de spots de kite et de choses à faire et à voir pour peu que l’on soit un peu curieux. Nous, cela faisait des années que ce voyage était sur notre “wishlist” et comme pour l’île Maurice, on a pas été déçus. Prévoyez 1 mois minimum et quelques euros aussi car la beauté a un prix. Pas d’inquiétude, vous allez en prendre plein les yeux !

Où faire du kitesurf en Nouvelle-Calédonie

Carte des spots de kite

Nouméa – Aquarêve

Le spot de l’Aquarêve est situé juste après l’hôtel du Méridien sur la droite en venant de Anse-Vata. Il est plutôt fréquenté par les locaux car facilement accessible quand on vit à Nouméa. Il y a une petite zone en herbe pour gréer et se poser ainsi que quelques tables de pique-nique. Le vent y souffle Side-Onshore ce qui est plutôt rassurant par rapport au spot du Méridien. Toutefois, la zone de décollage est juste assez grande pour 1 personne donc il faut attendre pour rentrer/sortir de l’eau. De plus, il faut marcher un peu pour rentrer donc on a préféré mettre les chaussons le premier jour. Le plan d’eau est légèrement clapoteux en fonction de la marée, il ne faut pas hésiter à remonter un peu pour trouver des zones un peu plus flat. Comme beaucoup de spots en Nouvelle-Calédonie, il faut viser mi-marée à marée haute car sinon, il y a quelques patates qui apparaissent et vous risquez d’abîmer votre matos.

Aquareve

Nouméa – Le méridien

Le spot du Méridien est LE spot de flat de Nouméa. Situé sur une pointe, le vent y souffle toujours un peu plus. Le vent y est légèrement Off et la pointe qui protège, cela génère un billard pour s’envoler. Bémol, la place est limitée et tous les bons riders y viennent pour envoyer des tricks. Globalement, tout le monde qui y vient sait rider donc il y a une sorte de rotation qui se met en place mais on imagine que dès qu’il y a trop de monde, ça peut vite devenir l’enfer. L’autre bémol, c’est qu’il faut marcher un peu pour y accéder en se garant sur le parking de la plage public au bout de l’Anse-Vata.

Méridien

Nouméa – Ilôt Maître

Ilôt Maître, c’est le spot le plus fréquenté de Nouméa mais le spot est très grand et il y a de la place. Faut juste éviter les week-ends !!! Seul bémol, car tous les spots de Nouméa en ont un, il faut s’y rendre en bateau. Soit en bateau-taxi depuis Anse-Vata, soit via le bateau de l’hôtel escapade.

Astuce : Le bateau de l’hôtel est un peu moins cher mais il fait passer les clients de l’hôtel en priorité donc pas garanti d’avoir de la place le week-end.

Ilôt Maître est aussi LE spot des écoles donc si vous en voyez 4 arriver, ne soyez pas surpris ou énervé…remontez au vent, vous trouverez bien un espace pour être tranquille.

Ouano

Situé à environ 1h00/1h30 de voiture de Nouméa, le spot de Ouano est quant à lui quasi-désert. Donc si vous voulez être tranquille de chez tranquille, il n’y a pas mieux. Après votre heure de route, vous arrivez sur une embranchement de pistes et il faut prendre à gauche. La piste semble interminable la première fois mais elle est plutôt bien praticable sauf si vous arrivez après 1 semaine de pluies intenses. En règle générale, les pistes de Nouvelle-Calédonie sont assez roulante avec cette terre rouge et compacte.

Le vent à Ouano souffle plutôt pas mal mais il est plus irrégulier qu’à Nouméa. Il nous est arrivé d’attendre le vent et au moment où on allait repartir, le vent s’est levé. A l’inverse, une fois, cela soufflait fort et le vent est tombé en fin de session. Ces phénomènes sont certainement dus aux reliefs montagneux alentours.

Poé

Poé est LA destination des habitants de Nouméa pour le week-end donc à éviter sur cette période sauf si vous voulez vous faire assassiner sur les prix. Le vent à Poé est le même qu’à Nouméa mais souvent un peu moins fort (4/5 noeuds de moins) donc vous aurez tendance à prendre une aile avec une taille supérieure par rapport à Ilôt maître par exemple.

Le lagon est immense et même s’il y a un peu de monde, aucun risque de se gêner. L’eau y est claire de chez claire grâce à des fonds blancs…attention ça pique les yeux tellement il y a de la réverbération parfois.

Le spot est plutôt flat mais le lagon étant grand, quand ça commence à souffler fort, il devient plus clapoteux. Poé est certainement avec un vent + modéré venant side-onshore le plus rassurant des spots de Nouvelle-Calédonie.

Statistiques de vent

Le vent souffle de façon très régulière pendant la période des alizés et plus fort que ce que nous l’aurions imaginé. On pensait passer notre temps en 12m² mais au final, on a souvent utilisé une taille inférieure.

Le vent “normal” en Nouvelle-Calédonie souffle avec une orientation majoritairement Sud-Est > Nord Ouest. Ce qui explique pourquoi les spots se situent à l’Ouest.

Les vents dominants peuvent cependant être perturbés par des cyclones qui passent par-là à certains moment de l’année. C’est ce qui nous est arrivé lors de notre dernière semaine sur place où on a exploré l’île différemment (voir + bas)

Boardbag idéal

Il est possible de faire du surf en Nouvelle-Calédonie mais l’île n’est cependant pas réputée pour le wave-riding car il faut souvent se taper un lagon immense avant d’atteindre la barrière de corail et les sharks qui vont avec !!! Puisque les fonds plongent rapidement après la barrière.

Nous on avait pris le twin-tip et le surf comme plan de secours en cas de lightwind. Au final, à part quelques sessions en surf (surtout le matin, où le vent est moins fort), on a majoritairement utilisé le twin-tip.

Pour ce qui est des ailes, on était content d’avoir pris le quiver 8 – 10 – 12m² car on les a toutes utilisées même si on était majoritairement en 10. Sur place, beaucoup de locaux étaient en 9m² et allait se balader en foil, les jours sans vent sans changer d’aile.

Se rendre en Nouvelle-Calédonie

C’est l’épreuve la plus compliquée du trip !!! Armez-vous de patience car il faut environ 24 heures de trajet pour arriver sur place. Les seuls pays desservis depuis la Nouvelle Calédonie sont le Japon, l’Australie et la Nouvelle Zélande donc vous n’échapperez pas à une escale à Tokyo ou à Sidney et à la compagnie Air Calin. Les billets sont très chers du fait de la distance et du manque de concurrence. Comptez pas moins de 1200 € A/R. A mettre ce prix, nous avons fait le choix de partir encore + longtemps et d’en profiter pour découvrir l’Australie. Il y a un aéroport à Nouméa (Magenta) mais c’est un local. Pour les vols internationaux, il faut cherche l’aéroport de la Tontouta situé à environ 40 min.

Se déplacer en Nouvelle Calédonie

Bonne nouvelle pour nous français, comme on est dans un territoire d’outre-mer, le code de la route est le même à la seule différence que les limitations de vitesse sont moins strictes qu’en métropole. Donc, n’hésitez pas à louer une voiture et à vous balader, l’île est grande.

Les tarifs de location de voiture sont plutôt alignés avec ceux de la métropole pour peu que vous ayez un peu anticipé. C’est ni bon marché, ni hors de prix comme pour d’autres choses…

Où dormir

La très très très grande majorité de l’île vit à Nouméa et c’est du coup à peu près la même chose pour les hébergements. Autant, on peut assez aisément trouver des logements abordables dans la capitale sur Airbnb, autant dès qu’on sort de Nouméa, les options de logement se réduisent à peau de chagrin et les prix grimpent très vite même pour des prestations très moyennes…autant être préparé. Reste l’option d’hébergement en tribus Kanaks. Préparez-vous mentalement à dépenser beaucoup pour l’hébergement et les repas.

Manger et se restaurer

Aie aie aie… Là ça fait mal !!! Contrairement à d’autres pays où la nourriture est vraiment pas cher et où on passe sa vie à manger au restaurant ou en street food, comme en Asie, les restaurants sont hors de prix en Nouvelle-Calédonie !!! 30€, c’est le prix d’appel pour une pizza basique…

Loin de nous l’idée de fustiger les restaurateurs car les prix des denrées alimentaires au supermarché sont également très élevés car beaucoup de choses viennent d’Australie, de Nouvelle-Zélande voir de France et ce n’est pas la porte à côté !!!

Même au marché de Nouméa, les fruits et légumes ne sont pas cadeau ! Autant vous dire qu’on a cherché que des hébergements avec cuisine et qu’on a régulièrement fait les courses à Leader Price + marché pour ne pas trop entamer le budget. La Nouvelle-Calédonie regorge de poissons, donc n’hésitez pas à vous en faire une cure en allant au marché aux poissons le matin. Les prix du poisson en direct sont similaires à ceux du poisson en supermarché pour vous donner un ordre d’idée (15-25 €/kg)

Pour clôturer ce chapitre, bien que la nourriture soit chère, vous ne pouvez pas décemment quitter la Nouvelle Calédonie sans avoir goûté un Bougnat. Plat traditionnel que vous goûterez si vous dormez dans un hébergement kanak. A savoir, le bougnat cuit toute la journée donc il faudra le demander à votre hôte le matin pour le soir.

Que visiter

La Nouvelle-Calédonie est un must car même s’il n’y a pas un brin d’air pendant 2 semaines (ce qui n’arrive à priori jamais en période de vent), vous avez plein d’autres choses à faire, voir découvrir. Petit tour d’horizon.

Escapade/Randonnées

Les possibilités de balades et randonnées sont innombrables en Nouvelle Calédonie. Pour notre part, nous avons été nous balader vers un trou d’eau en aval du barrage de Yaté (voir carte) que nous avait conseillé des personnes rencontrées sur le Betico2, qui habitait à Nouméa depuis quelques mois ainsi que par notre hôte. Sur le retour, nous avons fait une grande boucle pour aller voir les chutes (petites) de la Madeleine puis admirer le point de vue du côté de la pointe Prony.

Sculpture kanak traditionnelle

Bien que les sculptures Kanaks fassent partie de la culture et de la décoration locale, trouver une activité d’initiation à cet art a été très compliqué, nous avons dû fouiller les réseaux sociaux pour trouver les sculpteurs de la famille Tiaou. Vous retrouverez leurs créations sur des rond-points, dans certains hôtels et même dans certaines boutiques de souvenirs. En 2 heures, vous apprendrez les rudiments de cette technique ancestrale et repartirez avec votre oeuvre.

Tressage avec Mamie Josette

Là aussi, il fallait trouver… A proximité de Port Moselle, en face du Cinéma, il y a un petit hangar avec de l’artisanat d’art exposé et tous les mardis, vers 9-10h, vous pouvez apprendre à tresser avec Mamie Josette qui doit faire ça depuis qu’elle est toute petite. La communication est pas toujours évidente mais la rencontre est surprenante et plaisante.

VTT

A 1h00 environ de Nouméa, se trouve le parc de la rivière bleue avec une possibilité de balade facile en VTT avec un loueur de vélos sur place. A savoir qu’on est dans une réserve naturelle et qu’il n’y a pas de terminal CB donc pensez à prendre du liquide et de l’eau.

Si jamais vous en manquez, l’eau est potable (selon les gardiens du parc) mais pas reconnue en tant que telle car pas traitée…cherchez l’erreur.

Pour les plus gros fans de VTT, c’est comme pour la randonnée, les possibilités de sentiers sont innombrables !!! Vous aurez l’embarras du choix. On trouve des loueurs de VTT à Nouméa.

Ilôts

Il y a une multitude d’îlots autour de Noumé et autant de compagnies de bateau pour y emmener pour une excursion à la journée. Personnellement, je trouve que les prix sont chers pour aller poser ses fesses sur une plage toute la journée…mais bon.

Si un jour, le vent se lève un peu trop tardivement, vous pouvez aller faire un petit tout sur l’îlot canard qui se situe au milieu de l’anse vata. Vu la distance, il est même jouable d’y aller en stand-up paddle. Sur place, à part un bar-restaurant qui a réquisitionné tous les cm² de plage pour y mettre des transats à louer, il y a un sentier sous-marin entretenu par une association de Nouméa. Prenez vos masques et tubas, vous pourrez y voir quelques poissons sympas, des tortues…etc

Vous verrez certainement plein de pubs pour une excursion au Phare Amédée, le plus au large de Nouméa. Si vous voulez avoir de la compagnie de touristes japonais, c’est un bon choix…

Aquarium de Nouméa

La Nouvelle-Calédonie, avec l’un des plus grands lagons du monde dispose d’une diversité en terme de poissons assez incroyable. Bien qu’il soit assez facile de les observer avec des palmes et un tuba, il y a des espèces plus difficiles à atteindre. Aussi, pour avoir un aperçu complet, vous pouvez aller faire un petit tour à l’aquarium qui se situe à Anse Vata. Il est sans prétention mais sympa avec pas mal d’espèces toutes locales.

Centre Culturel Tjibaou

La culture Kanak est extrêmement présente en Nouvelle-Calédonie. A la suite du soulèvement qu’il y a eu dans les années 80, un centre culturel voué à reconnaître et à promouvoir cette culture a été édifié avec l’aide d’un architecte de renom, le même qui a dessiné le centre Pompidou à Beaubourg/Paris. Le lieu mérite qu’on y aille faire un tour pour commencer à comprendre les traditions locales. Des visites gratuites guidées sont proposées régulièrement. Pour trouverez les jours et les horaires sur leur site web.

Autres possibilités

La liste des possibilités est encore bien longue, toutefois, la Nouvelle Calédonie est réputée pour son récif et la diversité de la faune marine. Aussi, les amateurs de plongée seront ravis. Seul hic, les plongées sont très chères même quand on a ses diplômes.

Sur terre, les amateurs de golf pourront aussi s’en donner à coeur joie avec pas moins de 2 parcours à Noumea. Les tarifs sont là similaires à ceux de la métropole.

Dans les airs, il y a aussi de faire son baptême de saut en Parachute dans un cadre idyllique mais là encore, les tarifs sont prohibitifs…dommage.

Nos coups de coeur

Île des pins

Alors là, on est dans LE cliché de la Nouvelle-Calédonie mais dieu que c’est beau !!! Le mieux pour se rendre à l’île des pins est de prendre le Ferry Betico2 depuis Nouméa. Il tournait les mercredi, samedi & dimanche quand nous y étions, de quoi s’organiser un tour de 2 à 4 jours. Le bateau part le matin et rentre le soir ce qui est optimal.

Une fois sur place, c’est carte postale sur carte postale et bien que le lieu soit très très connu et entièrement tourné vers le tourisme, il y a une sensation de calme absolu. Il faut juste éviter les jours où un paquebot rempli de japonais et d’australiens débarque pour quelques heures. Vous pourrez vous renseigner sur place pour éviter ces jours-là.

Entre la baie de Kanuméra, la baie d’Upi, la piscine naturelle d’Oro, je crois n’avoir jamais vu de lieu aussi paradisiaque et pourtant, on en a vu des coins sympas à travers le monde.

Pour voir des beaux poissons, c’est pas compliqué, l’eau est si claire qu’il suffit d’un masque et d’un tuba et de mettre la tête à la surface de l’eau…incroyable la densité et la diversité des espèces. On se croirait dans un aquarium à ciel ouvert.

Coeur de Voh en ULM

Le coeur de Voh a été médiatisé par l’entremise de Yann-Artus Bertrand qui a pris sa photo du coeur pour la mettre en couverture de son livre il y a déjà plus de 10 ans. Cette curiosité de la nature est absolument fabuleuse et même si les excursions en ULM sont assez chères, tant pis, craquez !!! Cerise sur le gâteau, la balade en avion vous permettra aussi de survoler le lagon, la barrière de corail et des trous d’eau incroyable.

Argent

La Nouvelle Calédonie, comme la Polynésie française, utilise le franc pacifique qui a un taux de change fixe de 1 € = 120 XPF. Il est assez facile de trouver des distributeurs sur l’île et encore plus à Nouméa. Il n’y a pas de frais de retrait comme c’est le cas dans d’autres pays toutefois, comme la monnaie est différente, certaines banques se gavent encore sur le taux de change. Tout dépend de votre carte bancaire. Heureusement, ces frais ont tendance à s’amoindrir avec l’avènement des banques en ligne.

Santé et vaccin

Rien de particulier à signaler. Quelques moustiques mais rien de bien méchant. Il y a un grand centre hospitalier à Nouméa en cas de gros pépin.

Télécommunications

Alors là, c’est le hold-up du siècle !!! On est dans un territoire d’outre-mer et vous pouvez oublier votre forfait…sauf si vous voulez une facture d’une autre galaxie. La Nouvelle-Calédonie dispose d’un seul opérateur donc autant vous dire que même si vous achetez une SIM locale (disponible dans les postes), prévoyez de vous faire “arnaq…”. Bref, limitez autant que possible vos appels et utilisez votre wifi. Seul Hic, tout le monde n’a pas de compte whatsapp (y compris les professionnels)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.