Grèce – Kos

Written by Guillaume

Kos est une île grecque faisant partie de l’archipel du Dodécanèse, dans la mer Égée. C’est la plus grande île du Dodécanèse après Rhodes. Elle est située à 4 km des côtes turques et de la ville de Bodrum. La principale ville, qui porte également le nom de Kos, est connue car c’est l’île d’Hippocrate.

Kitesurf Grece Kos (4)

Où kiter

Carte des spots

Pithos

Pithos est un spot très agréable avec une longue plage de sable (plusieurs km), très rassurant pour les débutants comme pour les riders plus avancés qui pourront se lâcher sans craintes. C’est le spot des locaux, qui débarquent vers 12h/13h. Ils sont sympas, donc pas de souci avec les riders étrangers (très souvent des allemands).

Le vent  souffle side-on shore babord voir même on-shore par moment. Il vaut mieux avancer un peu dans l’eau pour faire ses water-start. Mais pas de souci, on a pied sur une bonne centaine de mètres. La plage étant pas loin, vous aisément faire des sessions photoshoot en restant les pieds au sec 😉

Kitesurf Grece Kos (11)

Il y a une petite île en face du spot qui génère un petit effet venturi intéressant. Le vent est un peu plus fort sur la gauche du spot, en remontant vers les plages « touristiques ». La présence proche de la Turquie génère des effets thermiques importants, ce qui a pour conséquence de rendre le vent plutôt instable. Ne suivez pas les prévisions de Windguru, elles se plantent tout le temps et dans les deux sens. Parfois, çà annonce rien, on traîne au lit et il y a de super stats et parfois, on se lève surmotivé pour au final rester sur la plage à bronzer.

Sur une semaine, on a eu qu’un seul jour de pétole, à condition d’aller rider quand le vent est là. Pas question de faire les feignants : « je suis fatigué, j’irai à l’eau tout à l’heure… »

Kitesurf Grece Kos (5)

Kohilaki (avant Agios Stefanos)

Kohilaki est un spot très large, agréable avec une longue plage. Il y a très peu de fond et aucune île en face ce qui génère de petites vagues qui mine de rien (sont vraiment pas grosses) peuvent compliquer la navigation quand le vent est On et que le vent devient un peu léger. N’hésitez donc pas à rider bien toilés. Le spot n’est pas trop fréquenté, avis à ceux qui aiment rider en solitaires. On y trouve une cabane tenue par des allemands (une fois de plus) avec une école et quelques services de base. Pas de locaux ici.

Le vent souffle comme à Marmari (Pithos) On shore / Side on shore mais moins fort. Kohilaki peut être un bon spot de repli quand çà envoi dans le nord de l’île où pour s’initier aux vagues.
Le jour où on y est allé, j’ai utilisé la 9m² mais c’était insuffisant pour moi ce jour là et bien évidemment, j’avais pas pris la 13…

Kitesurf Grece Kos (1)

Kos (A la Pointe)

Le spot de Kos est assez surprenant. Il faut d’ailleurs le chercher un peu car il ne se trouve pas à Kos même mais à la sortie Est de la ville. Longez les plages en direction des grands hôtels jusqu’à tomber sur le « Natural Village ». Prenez alors la direction de la mer, dépassez l’hôtel jusqu’à arriver à l’école de kite.

Là, 3 solutions : soit vous marchez au vent (1km environ), soit vous vous aventurez dans les chemins avec votre voiture de loc mais attention c’est sableux, et il vous faudra peut-être pelleter…ou bien vous demandez à l’école de vous amener d’un coup de 4×4 (Ils font çà pas cher du tout – sont TRES cool)

Kitesurf Grece Kos (8)

La plage n’est pas fabuleuse, c’est pas du sable blanc sur un lagon turquoise et mieux vaut garder ses tongs pour pas avoir mal aux pieds…mais le spot est quasi désert (à part l’école un peu au large avec le bateau de sécu). Du coup, vous pouvez y aller et envoyer, vous êtes que 3 sur l’eau !!!

Le vent souffle Side shore voir léger side off mais aucune crainte !!! Le spot se trouve a 1 km au vent du centre de kite. Donc s’il vous arrive un pépin, vous passerez forcément devant eux et ils viendront vous chercher.

Le vent y est assez régulier (pas de rafales) mais assez inconstant du fait de la proximité avec la Turquie. Il y a beaucoup de thermiques qui se croisent… On a découvert le spot en allant se balader à Kos car on avait pétole à Marmari, et en arrivant à Kos : 20 nœuds…

S’il fallait résumer le vent à Kos : IMPREVISIBLE !!! mais avec le recul, on a ridé presque tous les jours !!!

Kitesurf Grece Kos (7)

Statistiques de vent

Boardbag idéal

Ailes utilisées : 9m et 13m

 

Se rendre à Kos

L’Aéroport de Kos propose des vols internationaux avec des compagnies aériennes à bas prix comme Air Berlin, Arkefly, Condor, EasyJet, GermanWings, Jet2… principalement au départ principalement de l’Allemagne et du Royaume-Uni. En ce qui concerne les vols nationaux, ils sont effectués par Olympic Airlines. Une autre façon simple d’arriver sur Kos est de prendre le ferry depuis Rhodes, beaucoup plus touristique et donc mieux relié avec de nombreux pays. Depuis la France, la compagnie Transavia propose un vol direct depuis Orly Sud vers Rhodes.

 

Se déplacer

A dos de chèvre… Non je déconne 🙂

En grèce, la voiture est indispensable !!! Bonne nouvelle, la location de voiture est plutôt bon marché. C’est l’essence qui est sacrément plus cher. Quand on loue pour 2 semaines, on peut trouver des bons prix (25 €/jour) pour une petite voiture. C’est un peu comme dans les iles Canaries, ils sont vraiment pas chiants au moment du retour du véhicule. Ils savent pertinemment qu’elle sera pleine de poussière.

Kitesurf Grece Kos (2)

Où dormir

On trouve beaucoup d’appart-hotels, dans les alentours, que ce soit à Marmari ou à Tigaki. Il y en a pour toutes les bourses. Pour notre part, nous étions au Giakalis Hotel, un complexe simple et confortable mais sans trop de charme. Son principal avantage est d’être situé vraiment très près du spot  de Pithos (1/2 km). Depuis le balcon, on voyait le spot au loin. Alors dès que les moutons commençaient à pointer sur l’eau, on partait rider. Même si l’hôtel n’est pas trop
loin, on ne saurait vous conseiller de louer une voiture (plutôt bon marché – 25 à 30 €/jour) pour vous déplacer car tout n’est pas à côté.

Kitesurf Grece Kos (3)

Manger et se restaurer

Tavernes grecs. Même si les prix ont sacrément augmenter depuis quelques années, çà reste un bon plan niveau rapport qualité / prix. Vous ne couperez pas à la traditionnelle Greek Salad, à base de tomates, concombres, Feta, olives et parfois des poivrons. Blague à part, la cuisine grecque est très bonne. L eyaourt grecque n’a rien à voir avec celui qu’on nous vend dans les supermarchés par ici, mais excellent avec du miel. Beaucoup de plats sont à base de viande grillée. Bref, on y mange bien et aucun risque sanitaire.

Kitesurf Grece Kos (15)

Que visiter

Visite de Kos

Kos est la ville la plus importante de l’île. C’est là que se concentre les hôtels, commerces, excursions pour la Turquie…etc Dans la vieille ville, on peut voir le « fameux » arbre d’Hippocrate ! Malheureusement, ce patrimoine ne semble pas du tout être mis en valeur. Petit détail surprenant mais énormément appréciable, il y a des relais wifi publics (comme des lampadaires) dans toute la ville avec la clé du réseau écrit dessus…

Kitesurf Grece Kos (9)

Visite du village de Zia

Au même niveau que Marmari, mais dans l’arrière-pays, se trouve Zia qui offre un point de vue magnifique. Ce petit village, composé de nombreuses petites boutiques artisanales et de tavernes traditionnelles grecques, est très agréable pour flâner pendant des heures, les jours de pétole.

A TESTER : Le sirop de cannelle ! A boire avec de l’eau bien fraîche. Le goût est très surprenant mais c’est délicieux. Pour les amateurs de Ti Punch, le sirop peut remplacer le sucre de canne…mais faut mettre la dose 😉

Kitesurf Grece Kos (13)

Argent

Facile, on est en Europe

Santé et vaccin

Rien à signaler.

Télécommunications

On trouve aisément du Wifi un peu partout.

Adresses utiles

A venir

Kitesurf Grece Kos (6)

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.